Biographie de Georges ANDRIEUX, Ingénieur de recherche

Georges ANDRIEUX au LEP

Georges Jean Emile ANDRIEUX est né le 15 mars 1925 à Gramont (Tarn et Garonne), en la Maison Dauch.
Obtention du baccalauréat 1ère partie en 1942 et Bac Mathématiques Elémentaires en 1943.
1942-1945 Ecole Supérieure d'Ingénieur de Radioélectricité de la Faculté des Sciences de Bordeaux à l'issue de laquelle il sort Major et obtient son diplôme d'Ingénieur à ... 20 ans.
Parallèlement il obtient en 1945 une Licence ès Science ancien régime (équivalent d'une maîtrise) de physique appliquée et mécanique rationnelle.
De 1945 à 1947 : élève de SUPELEC dont il sort diplômé.

Le 1er septembre 1947, il intègre l'ONERA (Centre Français de Recherche Aérospatiale) Direction de la Physique branche Radioélectricité. Il y restera jusqu'au 31 janvier 1950.
Au cours de cette période, il contribuera à l'étude d'un système d'atterrissage sans visibilité utilisant un radiophare tournant à 10 Ghz.
Il travaillera à cette occasion sur les techniques hyperfréquences, l'optique physiologique en vue d'une simulation de piste et effectuera à cette occasion de nombreux essais en vol à Brétigny.

Après le mois de janvier 1950, il rejoint les Laboratoires d'Electronique et de Physique Appliquée (LEP) de Limeil Brévannes (94) en qualité d'ingénieur de recherche où il travaillera sous la direction du physicien Georges-Albert BOUTRY.
Le 18 juin 1976, il est nommé Ingénieur en Chef.
Au terme de sa carrière, il sera investi de hautes responsabilités administratives au sein du LEP, en collaboration directe avec le Directeur Général.

Il s'éteint le 13 avril 2000 à l'hôpital de Bligny  (Essonne) et repose au cimetière de Gramont, son village natal.

L'une des réalisations de son service dans le cadre des Laboratoires d'Electronique et de Physique Appliquée
En qualité de Chef  de Service d'un laboratoire dédié à la recherche sur les très hautes fréquences, il réalisera en 1966 avec son équipe, l'oscilloscope expérimental le plus rapide au monde, à son époque.

Source: Revue scientifique Acta Electronica, vol. 10 (octobre 1966)
G. ANDRIEUX et C. LOTY
oscilloscope Georges ANDRIEUX C. LOTY



Georges ANDRIEUX à Brétigny le 19 février 1948
Cette photo datant de 1948 (taille réelle : 90mm x 58mm) a volontairement été laissée dans l'état afin de préserver son authenticité.
Georges
        ANDRIEUX à Brétigny en 1948


Extraits des cours de Georges ANDRIEUX
          (Etudes supérieures de physique 1945) accélération en
          coordonnées sphériques
Extraits des cours de Georges ANDRIEUX (Etudes
          supérieures de physique 1945) Equilibre et mouvement du point
          matériel non libre
Extraits des cours de Georges ANDRIEUX (Etudes
          supérieures de physique 1945) Moments d'inertie importantsExtraits des cours de Georges ANDRIEUX (Etudes
          supérieures de physique 1945) Extraits
          des cours de Georges ANDRIEUX (Etudes supérieures de physique
          1945) Méthode du trièdre mobileExtraits
          des cours de Georges ANDRIEUX (Etudes supérieures de physique
          1945) Détermination du mouvement d'un trièdre
Quelques pages des cahiers de cours de G. ANDRIEUX (Etudes supérieures de physique, 1945)
cliquer sur les photos pour agrandir



Publication du LEP reprenant un article de Georges ANDRIEUX paru dans l'Onde Electrique
Numéro  367 Octobre 1957
 
cliquer sur les photos pour agrandir
Article l'Onde Electrique
Article l'Onde Electrique
Article l'Onde Electrique
Article l'Onde Electrique
Article l'Onde Electrique
&&& Fin de page &&&

statistiques